Comment booster son bonheur, selon la science (et il ne s’agit pas de manger des fruits et de faire du sport).

2020-12-14

lespsytrucs

Votre contenu, boss.

Sommes-nous les seuls à trouver 2020 vraiment difficile? Comme le dit si bien Ariane Moffatt dans ses annonces radiophoniques, nous avons tous fait du pain, respiré par le nez et pris des marches santé. Pourtant, la durée de la pandémie commence tout de même à peser sur nos épaules. En ce sens, un de nos collègues, Simon Turcotte qui est doctorant chez Les psy trucs Inc., a voulu savoir ce qu’avait à dire la science sur comment cultiver le bonheur quand financièrement c’est serré, quand coté opportunités, c’est limité et quand nos hobbys ne sont plus vraiment satisfaisants.

Voici ce qu’il a trouvé.

Oh My God Omg GIF by The Bachelor

Booster son bonheur au quotidien

Dans cet article, laissez-moi vous présenter différentes interventions qui peuvent être faites au quotidien et qui ont été démontrées comme pouvant booster son bonheur au quotidien. Ceci dit, avant que nous commencions, une question s’impose…

Qu’est-ce que le bonheur ?

Pour la science, le bonheur se résume à deux éléments :

–       Être satisfait par rapport à sa vie

–       Avoir fréquemment des émotions positives

Le premier fait référence à un sentiment qui est plus profond et stable, qui ne varie pas au fil des événements ponctuels de la journée. Le second, pour sa part, est conséquent aux actions concrètes que nous prenons à tous les jours. Par exemple, si je mange de la crème glacée, cela contribuera à avoir des émotions positives (qui est une forme de bonheur), mais cela ne contribuera peut-être pas à mon sentiment d’être satisfait de ma vie (qui est une autre forme de bonheur).

Quels sont les effets du bonheur ?

Je n’aurai pas besoin de vous convaincre longtemps que le bonheur est bon pour vous. Par contre, saviez-vous que les recherches parlent de plusieurs impacts positifs du bonheur.

–       Le bonheur est lié à la satisfaction et la performance au travail (ben oui! quand je me sens bien, je suis étrangement plus focus à la job et plus en mesure d’apprécier mes collègues.)

–       On remarque que le bonheur et la satisfaction conjugale sont deux concepts très très très liés. Ainsi, plus une personne est heureuse plus elle est susceptible d’être satisfaite dans son couple. #HappyWifeHappyLife

–       Les gens heureux vivent plus longtemps.

–       Le bonheur est contagieux : votre bonheur influence vos proches, votre famille et vos amis. #PandémieDuBonheur

La définition du bonheur est large et peut varier d’une personne à une autre. Par contre, la science s’entend pour dire qu’être heureux est généralement bénéfique et n’amène aucun risque!

J’en ai fait du pain, j’en ai pris des marches… que dois-je faire pour être heureux que je ne sais pas encore?

Plusieurs études ont démontré l’efficacité de certaines interventions comme le fait de rechercher un sens à sa vie (et le trouver!) est synonyme de bonheur. Même chose pour la mise en place de certains comportements concrets comme exprimer sa gratitude (remercier les autres, se remercier soi-même, remercier la vie), faire le plus souvent possible des choses pour lesquels on est doué, savourer les expériences du quotidien et faire preuve de gentillesse envers les autres (aider autrui, faire du bénévolat, faire une surprise, etc.).

Alors que plusieurs de ses comportements se concrétisent assez facilement (ce n’est qu’une question de volonté, bien souvent) rechercher un sens à sa vie c’est un peu plus compliqué à mettre en pratique.

Game Ttrpg GIF by zoefannet

Atteindre le bonheur par la recherche de sens

Quand on tente de donner du sens à sa vie, une question s’impose très rapidement dans notre réflexion : Qu’est-ce que le sens de la vie? Pourquoi sommes-nous ici, sur Terre? Pire, pourquoi sommes-nous ici sur Terre à ce temps précis de l’espace-temps? Pourquoi l’Humain existe-t-il? Quel est sa fonction, son but? Et au-delà du rôle de l’Homme, quel est mon rôle à moi? La science ne peut pas prétendre connaitre cette réponse, par contre, elle peut nous orienter dans notre réflexion. Premièrement, elle nous parle du concept de dessein (pas l’acte de colorier… l’autre dessein!). Ce concept réfère aux aspirations, aux buts, aux projets qu’une personne se fixe et accomplis. Le dessein est le résultat d’une réflexion personnelle et de choix que l’individus fait. C’est l’Homme qui se donne une direction sans savoir si ses choix sont en accord avec la destinée (si elle existe!). Enfin, le dessein, c’est un but important que la personne souhaite accomplir dans sa vie.

Deuxième concept pour nous aider à réfléchir, le concept de la cohérence. Dans cette vision la science nous dit qu’on arrive à trouver un sens à sa vie lorsque nous avons l’impression de vivre en cohérence avec nos valeurs, nos buts et nos objectifs personnels. Toujours dans cette perspective, nous trouvons du sens à nos vies lorsque nous nous questionnons à savoir qu’est-ce qui est super important pour nous dans la vie. Au-delà de manger de la crème glacée, lorsque nous serons sur nos lits de mort, quels événements voulons-nous avoir ABSOLUEMENT vécus pour se dire que la vie en a valu la peine? Que nous ne sommes pas passer à côté de ce beau grand voyage?

Afin de vous aider à réfléchir à ces concepts et, peut-être, trouver réponse à cette question existentielle, voici nos propositions.

1. Amorcer une réflexion personnelle sur nos valeurs profondes, nos objectifs et nos buts. Cela peut avoir du lien avec votre carrière, votre famille, vos amis ou simplement avec vous-même. Vous n’avez pas besoin de rêver de devenir millionnaire. Rêver d’être une bonne personne, d’être un pilier pour ses amis et sa famille ou être la personne qui fait rire dans le groupe sont des objectifs tout aussi pertinents et réalistes.

2. Amorcer une réflexion sur le chemin que vous avez parcouru jusqu’à présent pour atteindre ce but et le chemin qui restent à parcourir.

3. Amorcer une réflexion sur les moyens concrets, réalistes et possibles que vous pourriez mettre en place afin de vous rapprocher un peu plus de ce but.

4. Passer à l’action et oser mettre en place quelques moyens. #NoPainNoGain

5. Faites un bilan après quelque temps afin de voir, vous en êtes, rendu où. Est-ce que c’était les bons moyens ? est-ce que les moyens ont été efficace un temps, mais aujourd’hui je dois les changer ? Est-ce que je m’approche de ce que je souhaite ?

Surtout ! N’oubliez pas que ces exercices souhaitent vous aider à être un peu plus heureux au quotidien. Ils n’empêchent pas la pandémie et la confinement. Ils n’empêchent pas la tenue d’un Noël très singulier. Ils n’empêchent pas la fermeture de commerces locaux. Ceci dit, ils vous aideront à nourrir la variante du bonheur qui offre le luxe de nous donner une stabilité émotionnelle au travers du temps et des avaries de la vie.

Aussi, dans la mise en pratique de ces réflexions et des comportements qui leur sont associés, nous vous rappelons d’être indulgent envers vous-même. Cela ne doit pas devenir une compétition ou un source de performance pour vous.

En conclusion, il arrive parfois que nous avons besoin d’un coup de pouce pour nous retrouver. Plusieurs choses de la vie peuvent faire en sorte que l’on se perd et qu’on a l’impression de ne plus se connaitre ou savoir ce qui nous ferait plaisir. Si c’est votre cas, je vous invite à réfléchir à la possibilité de vous faire accompagner en psychologie.

Bonne mise en action à tous,

M. Simon Turcotte, doctorant en psychologie D.Psy.C.

Les éléments de cette capsule sont tirés de l’article scientifique suivant :

Cobb, A., Stone, B., & Parks, A. (2017). L’efficacité des interventions favorisant le bonheur: une synthèse. Revue québécoise de psychologie38(1), 159-184.

Abonnez-vous pour avoir accès.

Normal 0 21 false false false FR-CA X-NONE X-NONE

Sommes-nous les seuls à trouver 2020 vraiment difficile? Comme le dit si bien Ariane Moffatt dans ses annonces radiophoniques, nous avons tous fait du pain, respiré par le nez et pris des marches santé. Pourtant, la durée de la
pandémie commence tout de même à peser sur nos épaules. En ce sens, un de nos collègues, Simon Turcotte qui est doctorant chez Les psy trucs Inc., a voulu savoir ce qu’avait à dire la science sur comment cultiver le bonheur quand
financièrement c’est serré, quand coté opportunités, c’est limité et quand nos hobbys ne sont plus vraiment satisfaisants.

Voici ce qu’il a trouvé.

Retour aux articles